Actus

13/11/2018

Xterra World Championship 2018

posté à 18h55

Pratiquement 3 semaines après cette ultime course de la saison, je n’ai toujours pas réussi à digérer ma contre-performance. Il faut cependant tourner la page et clore le chapitre 2018, qui fut rempli de hauts et de bas.

La préparation fut pourtant bonne, les dernières courses et séances encourageantes, mais voilà, une course d’un jour peut parfois être synonyme de jour sans. A froid, je n’ai juste pas su m’adapter aux conditions de cette course si particulière, être prêt mentalement à souffrir de la ligne de départ jusqu’à celle de l’arrivée. Pas d’excuses, uniquement des leçons apprises.


Les jours précédents la course, il n’a fait que pleuvoir sur le site de la course, rendant les parcours VTT et trail extrêmement boueux. Le jour-J, de belles vagues nous auront même rajouté un peu de piment pour la natation.

Le départ donné sur la plage, nous nous élançons pour 1500m de natation avec 2 allers-retours dans l’océan Pacifique, avec sortie à l’Australienne à la mi-course. Les premières vagues me repousseront littéralement sur la plage, prémices d’une journée galère. Je pars ainsi au fond du groupe et me fait violence sur la première partie pour essayer de recoller un peu plus devant. Les vagues étant d’une telle intensité et ayant trop peu d’expériences dans ces conditions, je n’arriverai pas à poser ma nage. Je sors de l’eau en 25’30 sec, 97ème au scratch. Déjà bien loin…

J’enfourche mon vélo avec l’envie de refaire mon retard et les sensations ne sont pas mauvaises au début de course, où nous débutons par une longue montée goudronnée. Mais dès l’entrée sur les singletracks, la boue fait son apparition et les vélos commencent à s’embourber, au point d’avoir ma roue arrière bloquée et lestée, ce qui rend la tâche encore plus compliquée pour pousser le vélo. Sans doute une erreur de ma part d’avoir choisi des pneus de 2.10, là où les pneus de 1.80 de largeur passeront bien mieux. Sur les 32kms de cette partie, je passerai bien une dizaine de kilomètres à pousser, difficile pour moi d’exprimer mes qualités de VTTiste. Je poserai le vélo après 2h26’41sec de VTT (118ème temps sur cette partie).

« Dans le dur », je m’élance pour la partie trail avec l’intention de gérer le plus possible et de limiter au mieux la casse. Malheureusement, je suis cuit et glisse/chute régulièrement avec la boue. Même en m’efforçant de ne pas lâcher, ce n’est pas chose aisée et je n’y suis plus vraiment. Je marcherai sur quasiment toute la montée, soit la première partie de course. Je finirai mieux, mais le mal est déjà fait et beaucoup de concurrents m’ont déjà dépassé. 1h16’42sec pour ces 10.5km (407ème temps) … Très décevant.

Je passe la ligne d’arrivée forcément très déçu avec une 11ème place du groupe d’âge 20-24 ans, bien loin de mon objectif initial, 150ème au scratch.


Toujours en coupure à l’instant où je rédige cet article, il va falloir trouver de nouveaux objectifs pour la saison prochaine, afin de retrouver de la motivation pour retourner sur les chemins de l’entrainement.


Bon repos et bonne reprise à tous,
Mathieu

 


10/10/2018

Championnat du Monde Xterra – J-18

posté à 18h26

Tout est dans le titre. Encore 18 jours et je prendrai part pour la seconde fois au championnat du Monde de triathlon Xterra à Hawaii, sur l’île de Maui plus précisément.

Après une coupure plus que nécessaire au mois de Juillet, j’ai préparé cette ultime échéance de la saison le plus sérieusement possible. 3 mois pour être au top de ma forme avec les contraintes du quotidien d’un triathlète amateur, qui cherche à concilier sa passion avec ses contraintes professionnelles.

3 courses au programme sur cette route vers Maui (ou « road to Maui » pour les bilingues. Ça fait tout de suite plus classe !).


Triathlon de Lausanne – format Sprint (750m-20km-5km) – 19 Août 2018

Une course de reprise, planifiée à la dernière minute, afin de sortir rapidement de sa zone de confort et se rhabituer au rythme de course.
Une natation sans combinaison, où je m’en sors plutôt bien dans les vagues du lac Léman.
Un parcours vélo court mais exigeant avec de nombreuses relances, où je comprends qu’il va falloir faire des séances de force sur le vélo pour pouvoir emmener plus de braquet par la suite.
Et une course à pied plutôt encourageante et bien gérée, malgré de 2 petites montées pour pimenter l’épreuve.
Je prends pour finir la 37ème place de l’épreuve, 25ème en groupe d’âge 18-34 ans après 1h10’05sec de course. Il reste donc pas mal de travail à accomplir !


Triathlon d’Yverdon-Les-Bains – format olympique avec drafting (1500m-37.5km-10.5km) – 09 Septembre 2018

Encore une très belle course, cette fois-ci au bord du lac de Neuchâtel, et qui plus est, organisée par mon club le TRYVERDON.
Sur un format olympique avec drafting, la natation était primordiale et je réussis un bon début d’épreuve en sortant certes assez loin de la tête, mais devant un petit groupe composé essentiellement de copains du club, avec qui nous effectueront une belle partie de manivelles !
La course à pied, composé de 4 tours, fut plus délicate.
16ème scratch, 11ème du groupe d’âge 18-34 ans en 2h11’32sec.


Cross-triathlon Greenman Alsace – 1000m-25km-9.3km

Ultime répétition avant le jour J, ce fut une belle occasion de tester la forme actuelle.
15 jours après une chute à vélo, qui m’a valu un petit tour aux urgences, il y avait encore quelques séquelles, avec notamment un poignet douloureux. Mais les jambes étaient en forme, voilà l’essentiel !
Sortie 4ème de l’eau, je remonte à la 2nde place après la partie VTT sans difficulté majeure, mais avec quelques passages techniques et ludiques. 2nde place que je vais conserver jusqu’à l’arrivée, en réussissant cette fois-ci une belle course à pied.
Je réalise donc une course pleine et finis 2nd donc au scratch, 1er sénior en 1h51’00.
(Un résumé sympa de l’épreuve se trouve dans la partie presse… avec notamment mes ambitions partagées pour Maui).



La préparation pour l’objectif de la saison se rapproche donc de sa fin, et les voyants sont au vert !


Bonne fin de saison à tous,
Mathieu

 


07/07/2018

Tour d'Europe des Xterra

posté à 12h09

Autant il est plutôt facile de faire un compte-rendu de course rapidement lorsque le résultat est bon, autant il faut un peu plus de temps lorsque ces derniers ne sont pas à la hauteur espérée.


Xterra Italy, Lac de Garde – 27.05.2018 – format M : 1.5-34-11

3 semaines après la Grèce, le circuit Européen faisait halte au Lac de Garde. Toujours agréable de découvrir de tels endroits, tout en pratiquant sa passion.
Côté course, une natation plutôt maitrisée dans un lac bien agité, sortie de l’eau en 4ème position du groupe d’âge après 25’47" de course.
Sur un parcours VTT exigeant, avec 2 longues montées, et des descentes techniques avec pas mal de pierres, je me rends rapidement compte, que je n’ai pas la forme espérée. J’essaye de gérer mon effort et rétrograde de 2 places pour poser le VTT en 6ème position de ma catégorie.
La chaleur étant plus difficile à supporter qu’en Grèce, je sens un coup de chaud venir au début de l’ultime discipline. Un chemin de croix de 11km, en marchant pratiquement l’intégralité de la montée (soit la moitié du parcours) …
Je perds encore une place et finis en 7ème position des 20-24 ans, 87ème au scratch, après 3h46’36 de course.





Xterra Belgique, Citadelle de Namur – 09.06.2018 – format M :1.5-40-10

Après avoir obtenu une 2ème place dans ma catégorie sur une course VTT le weekend passé en Suisse (Elsabike, 30km), la forme semblait être toujours présente.
J’effectue une natation plutôt correcte en 22’00 dans la Meuse, sans trop m’entamer.
Le parcours VTT est toujours très exigeant en Belgique, et il était cette année également long et technique avec des passages sur la DH de la Coupe du Monde. Je réussi à être régulier dans l’effort et à maintenir ma position. Mais pas la forme espérée pour doubler. Malgré tout, je pose le vélo en ayant encore de quoi effectuer une belle partie pédestre.
3km à un bon rythme et puis plus rien… hypoglycémie ? Sans doute, mais il est de toute façon trop tard. Gestion de l’effort pour franchir la ligne d’arrivée en 10ème position de mon groupe d’âge, 94ème scratch, en 3h41’50. Encore une course très/trop longue pour moi !


Xterra Switzerland, Vallée de Joux – 23.06.2018 – format M : 1500-26-11

Dernière manche du calendrier Européen à laquelle j’étais inscrite, cette course faisait également office de championnat de Suisse de la discipline (peut de chance de bien figurée, car le classement se faisait sur les 18-34 ans). Egalement dernière chance pour moi de marquer des points pour le classement du circuit Européen.
Les jours précédents la course, il s’agissait plus de récupérer que de réellement s’entrainer. Je sens malheureusement dès le début de course, que la fatigue est bien installée et qu’il sera encore une fois compliqué de bien figurer. Je sors de l’eau après 23’00", où j'ai plus essayer de ne pas me noyer que de nager fort, 4ème de mon groupe d’âge.
Le parcours VTT bien plus court que ce qu’on à l’habitude de faire et avec un dénivelé moins important, cela pouvait m’avantager sur le papier. Les premiers kilomètres sont compliqués, en ne réussissant pas à m’accrocher au moindre groupe. J’arrive petit à petit à me refaire et à rattraper quelques concurrents, mais perds des places dans ma catégorie.
Le parcours pédestre étant également plus plat que les autres, j’arrive à courir de manière régulière, mais pas assez vite pour reprendre des places et bien figurer. Je finis 8ème de cette manche en 20-24 ans (78ème au scratch), après un effort de 2h43’39sec.







On ne va encore une fois pas se chercher des excuses, le bilan après ces trois manches n’est pas bon. De la fatigue s’était installée (on ne récupère plus aussi bien que lorsqu’on est étudiant 😉 ) et il n’est pas évident de performer dans de telles conditions. Il aurait été sans doute plus intelligent de faire également l’impasse sur une manche, comme la Belgique par exemple, où cela m’aurait permis de mieux récupérer.
Concernant le classement Européen, je suis actuellement en seconde position des 20-24 ans, mais ne me fais plus beaucoup d'espoirs sur mes chances de finir sur le podium, car il reste encore plusieurs manches.
Le prochain objectif sera Hawaii. Je finis ma deuxième semaine de récupération et il s’agira de reprendre les entrainements avec intensités et de programmer la seconde partie de saison, afin d’arriver en forme et frais sur cette course !


Bel été à tous,
Mathieu

 


03/05/2018

Une saison 2018 qui commence de la plus belle des manières

posté à 20h06

Après une préparation hivernale, qui s’est déroulée sans grosse blessure au sein d’une nouvelle structure (le Tryverdon, club basé à Yverdon-Les-Bains en Suisse), je savais que j’allais me présenter en forme sur ce début de saison.

Comme les hivers derniers, j’ai participé au mois de Février à la Transjurassienne, afin de me donner une motivation supplémentaire dans ma préparation et de pouvoir prendre part à une épreuve populaire dans une bonne ambiance, sans pression particulière. Toujours un très bon moment.

Quelques mois plus tôt, j’ai également participé à un Bike & Run à la dernière minute avec Arnaud Gag, avec également ici, l’intention de faire une bonne séance d’intensité de manière ludique.

J’ai inclus dans ma préparation une dernière course à 3 semaines de mon premier objectif de la saison, en prenant part au duathlon Trimstill sur un format multi sprint (2.5-10-2.5-10-2.5) pour travailler les enchainements à l’issu d’une bonne semaine d’entraînements. Malgré un peu de fatigue donc, je réalise mon meilleur résultat sur cette épreuve en me classant 12ème au scratch et 6ème sénior après 01 :08 :31 de course.


Les voyants au vert, j’ai donc pris part ce dimanche 29 Mai 2018 au Xterra Grèce (1500m – 30km / 890m D+ - 9km /330m D+), à Vouliagmeni, situé à côté d’Athènes.

Je réalise une bonne natation, en réussissant à partir suffisamment vite pour ne pas être gêné à la première bouée, puis en nageant dans les pieds d’autres compétiteurs. Une sortie à l’australienne au milieu de parcours permettra d’étirer encore plus le groupe. Après avoir dépassé quelques bonnets noirs (athlètes Pro), je sors de la mer en 22 :00 en seconde position de mon groupe d’âge.



Où est Charlie ?


Une bonne transition, et je m’élance pour les 2 boucles à VTT, qui s’effectueront sur un parcours relativement technique, avec de nombreuses relances sur un terrain sec et rocailleux, et de nombreuses montées/descentes courtes. Je reprends rapidement quelques concurrents et passe en tête de mon groupe d’âge à la fin du premier tour. La seconde boucle s’effectue sur le même rythme, tout en gardant des réserves pour l’ultime partie.

La partie trail s’effectuait là-aussi sur 2 tours, avec 2 belles montées / tour, qui nous ont obligé à alterner marche/course. Je perds quelques places sur cette ultime partie, mais conserve la tête de mon groupe d’âge en ayant très bien gérer ma course également.



Passage des escaliers pour la seconde fois, toujours avec le sourire !

Au final, je passe la ligne après 02:42:31 de courses à la 14ème place au scratch en amateur (belle surprise !) et donc premier de mon groupe d’âge, synonyme de qualification pour les championnats du monde de la discipline à Maui (Hawaii). Une course pleine pour moi, et cela faisait un moment que je n’avais plus réussi à réaliser cela en course.



La délivrance !


Les temps par discipline : Natation 00:22:00 – T1 00:00:47 – VTT 01:31:09 – T2 00:00:45 – CAP 00:47:48


Inutile de dire donc que je suis très satisfait de ce début de saison, avec l’objectif du slot pour Maui atteint dès la première manche. Je suis par la même occasion en tête du classement provisoire du Xterra European Tour et il s’agira donc de confirmer dès la prochaine manche.

La suite de la saison : Xterra Italy – Xterra Belgique – Xterra Suisse – Xterra Maui



Bon début de saison à tous,
Mathieu

 


17/10/2017

2017 - Race report N°3

posté à 20h21

Suite et fin de la saison 2017, avec du mieux !


Triathlon de Wittisheim en CLM par équipe – format S (500-20-5) – 27 Août 2017

Trimos Equipe 2 (DENNI David/MATTERN Gauthier/OHRESSER Benjamin/BERNARD Erwan/WOHLGEMUTH Mathieu)
Nat 13:10 - Une natation à fond pour essayer tant bien que mal de limiter la casse et ne pas trop retarder le reste de l’équipe.
T1 00:42
Bike 30:04 - Une très belle partie de manivelles avec des relais bien appuyés, top !
T2 00:37
CAP 20:33 - La dernière partie pédestre s'effectue à un bon rythme, nous finirons à 3 avec Erwan et David pour classer l’équipe.
Total 01:04:56
Un très bon moment passe avec les Trimoboys et une belle course de l’équipe pour finir 3èmes.






Triathlon XL de Gérardmer – format half (1900-93-21) – 2 Septembre 2017

Avec un temps capricieux comme souvent à Gérardmer, la course s’annonçait encore une fois très dure… et elle le fut !
J’effectue une natation correcte en cherchant à nager bien et sans trop puiser dans les réserves.
Le parcours vélo sous la pluie n’était pas évident à gérer, et notamment les descentes, où j’ai perdu beaucoup de temps par rapport aux autres. Un petit souci de dérailleur au 1er tour, qui m’oblige à m’arrêter 2 bonnes minutes au 1er tour. Les deux tours suivants se feront sans grandes sensations, même si j’arrive à rester régulier et à gérer pour la partie pédestre, avec l’idée de ne pas autant souffrir qu’il y a deux ans sur le semi.




Un dos bloqué dès les premiers kilomètres et ce sera à nouveau un semi effectué avec le frein a mains… Frustrant.
A l’arrivée, pas mal de regrets donc et une course très moyenne, où devenir finisher est vite devenu l’objectif B de la course.





Championnat d’Alsace de cross-triathlon à Gambsheim – format M (1000-23-9.3) – 1 Octobre 2017

Dernier maillot de champion d’Alsace en jeu, j’ai pris le départ avec une petite idée derrière la tête, tout en sachant que ça allait être très (très) compliqué. Mais ne sait-on jamais, il faut bien se fixer des objectifs élevés... Sinon ce n’est pas marrant 😉
Dans une eau très fraîche, je m’arrache en natation pour sortir le plus proche possible de la tête.




Sortie 6eme de l’eau, je pars avec Laurent Winckel sur la partie VTT, avec qui je resterai la quasi-totalité de la partie. On réussit grâce à de beaux relais à revenir dans le parc à la 3eme et 4eme places. A ce moment-là, je suis encore champion d’Alsace Senior et c’est bien-là mon objectif.




Malheureusement, je perds 2 places sur la partie pédestre, malgré encore une course solide pour ma part, pour me classer 5eme à 40 secondes du 4eme et donc du titre en senior. Avec une tendinite au genou, j’ai dû serrer les dents pour ne pas m’arrêter et je suis donc satisfait de ce résultat. 15 jours après, je ne peux toujours pas remarcher correctement... mais au moins, je n’ai pas de regrets !



Fin de saison donc et voici le bilan en quelques chiffres :
- Natation : 263.74km (vs. 254.15km en 2016)
- Vélo: 4755.81km / 44887m D+ (vs. 5438km / 48131m D+ en 2016)
- CAP: 1268.04km / 10285m D+ (vs. 1262.09km / 20620m D+ en 2016)
- Temps total : 458h (vs 517h en 2016)

Globalement, je réussis à maintenir une activité sportive assez stable cette saison en comparaison de l’an passé, avec moins de temps libre. Sûrement le maximum que je puisse faire d'ailleurs.
Une saison bien en deçà de ce que j’ai déjà pû réaliser par le passé, avec essentiellement des courses à proximité. Mais celà était prévisible, et je m’y étais préparé. La notion de plaisir prend désormais encore plus de sens sur les compétitions 😊

Pour la saison 2018… plus de vert ? La réponse dans le prochain épisode ! Stay tuned !


Bonne fin de saison à tous, pas trop de fondues cet hiver et à la saison prochaine,
Mathieu

 




» Consulter les archives

RSS