Actus

05/10/2016

Une pause s'impose !

posté à 17h34

Un retour rapide sur les deux dernières courses de la saison.


Samedi 17 Septembre 2016 - Cross-triathlon de l’EPSAN à Brumath, format S (750m – 14 – 4.2)

Une natation moyenne sans réelles sensations jusqu’à la sortie à l’Australienne à mi-parcours, du mieux sur la seconde partie pour sortir en 6ème position de l’eau. Je rejoins assez rapidement mon collègue de club Robert P. à la 4ème-5ème places et nous effectuerons l’intégralité du VTT ensemble, avec de bons relais bien appuyés (29.1km/h de moyenne), mais sans pour autant réussir à reprendre du temps sur le trio de tête formé dès la sortie de l’eau. Grâce à une bonne dernière course à pied, je termine à la 4ème place à l’arrivée, qui deviendra une 3ème place suite au déclassement d’un concurrent (et 2ème sénior).
Par ailleurs, cette épreuve était le support du championnat d’Alsace de la discipline. Je termine ainsi vice-champion d’Alsace sénior et champion d’Alsace au classement par équipe avec mon équipier Robert P.



© Camille Loisy
Avec Bob à la sortie de T2


Dimanche 2 Septembre 2016 – Greenman Alsace à Gambsheim (cross-triathlon format M : 1000m – 24.4km – 9.3km)

Dernière épreuve de la saison, l’occasion de finir sur une bonne note. Cette fois-ci, j’effectue une meilleure natation, en réussissant à relancer après les 2 sorties à l’Australienne, pour m’extraire du plan d’eau à la 7ème place. Une transition rapide et j’enfourche le VTT avec l’envie de rattraper du beau monde. Sur un parcours VTT plutôt roulant, mais où les concurrents les plus habiles peuvent également savourer les quelques portions techniques, j’arrive à dépasser plusieurs concurrents pour poser le vélo seul à la 2ème place, mais avec du beau monde pas loin derrière. Je finis par une très bonne dernière course à pied, mais ne peux empêcher le retour de 4 concurrents et je termine à la 6ème place (5ème sénior), dans le même temps que Jacques M., 7ème.



© Paul Perez
Sur la fin de course avec Jacques


Ma neuvième saison de triathlon s’achève donc et il est temps de dresser un petit bilan :
- Une saison, où j’ai plutôt couru après ma forme au moment d’aborder les objectifs principaux, mais des progrès notables à vélo et surtout en CAP
- 6 « Top 10 » en groupe d’âge/sénior, dont 2 podiums (1 victoire)
- Un manque de volume en CAP (notamment) sur la période Automne/Hiver, à cause d’une blessure à la cheville
- Une année record en termes de kilomètres effectués à vélo (5438km - 48000m D+) et en CAP (1262km - 20620m D+), tout en essayant de privilégier le qualitatif au quantitatif (517h de sport sur l’année)



Bilan comparatif sur la période 2011-2012 à 2015-2016 (en kilomètres par discipline)


Il est temps de faire une (petite) coupure afin de refaire le plein (total) des batteries, tout en essayant de ne pas (trop) affoler la balance !


Bonne fin de saison à tous,
Mathieu

 


16/09/2016

Un été dans les Vosges

posté à 17h04

A la suite de l’Etape du Tour début Juillet, je vous avais laissé avec un besoin de recharger les batteries. A la suite d’une période de repos relatif, et la volonté de s’entraîner retrouvée, je me suis remis au travail afin de préparer la fin de saison (qui se rapproche à grand pas !).

Depuis quelques temps déjà, et dans la continuité des cross-triathlons/Xterra, j’avais envie de prendre part à un Trail. Effet de mode sans doute, mais aussi par envie de faire une course où seul le dépassement de soi prime et où les artifices ne sont pas utiles, j’ai pris part aux Crêtes Vosgiennes le dimanche 21 Août avec 33kms au menu (1300m de D+/1400m de D-) entre le Markstein et le Lac Blanc. Pas d’objectif, ni de pression, juste l’envie d’en profiter et de passer un bon moment sur les Crêtes. Le plus dur a été la gestion de course, aussi bien sur le plan nutritionnel, que dans l’effort. Je pense m’en être plutôt bien sorti avec une position quasiment inchangée entre le 5ème kilomètre et l’arrivée… et la récupération a été plutôt rapide les jours suivants ! Je termine la course en 03h08’50" à la 4ème place en espoir (62ème scratch). Une très belle expérience, qui sera à coup sûr renouvelée... Et pourquoi pas sur une distance supérieure.



©Nicolas Fried – Alsace en Courant

Avec le sourire, quelques kilomètres après le départ! Merci Nicolas pour ces beaux clichés



Quelques stats de la course

2 semaines après, il était temps de goûter à nouveau à un triple effort. Toujours dans les Vosges, à quelques kilomètres des Crêtes, j’ai pris part à la Distance Olympique du Triathlon de Gérardmer (1500-40-10). Après les Trikids, le Découverte et le XL l’an passé, le DO était incontournable. La forme était moins bonne que deux semaines auparavant, mais l’envie, elle, était présente. C’est avec un dos bloqué et sans de bonnes sensations, que je me suis élancé dans le lac de Gérardmer. Je prends un départ correct et j’arrive rapidement à poser ma nage. La traversée du lac est assez longue, mais les douleurs commencent à disparaître. Je sors à la 50ème place de l’eau après 23’11" de natation, ce qui doit être une de mes moins bonnes natations de ces dernières années. Une première transition un peu laborieuse, puis un départ à vélo difficile avec, à peine à quelques hectomètres du parc, la mythique montée de la Rayée. Montée difficile certes, mais avec un public venu en nombre, un vrai régal ! Le premier passage n’est pas évident, mais je m’accroche et les sensations reviendront par la suite. 30’00" au 1er tour, 28’05" au 2ème et enfin 29’19" au dernier (sous la pluie), soit un total de 1h27’25" sur le vélo, pour arriver à la 2nde transition à la 42ème place. La partie pédestre a également été assez bien maîtrisée, avec un second tour plus rapide que le premier (46'08" en tout, 24'01" au 1er tour, 22'06" au 2nd). Je termine à la 8ème place en Sénior 1 (48ème place au scratch) après 2h39’24" de course.



Dans la Rayée - Thanks J-Flo for the cheering !



2 courses restent au programme avant d’effectuer une bonne coupure annuelle :
- Le cross-triathlon de Brumath demain, samedi 17/09 (format S: 700m natation - 14kms VTT - 5kms CAP)
- Le Greenman Alsace – cross-triathlon de Gambsheim le dimanche 02/10 (format M : 1000m natation – 24.4kms VTT – 9.3km CAP)



Bonne fin de saison à tous,
Mathieu

 


12/07/2016

Un mois (trop) riche en compétitions

posté à 16h23

2016-06-05 : Triathlon International d'Obernai

On commence par le traditionnel Triathlon International d’Obernai, qui reste toujours LA course de référence dans la région, la course où les Alsaciens espèrent tous briller ou du moins passer un agréable moment.
Je suis passé par toutes les émotions sur cette course format M (1400-46-10), avec tout d’abord une très belle natation, surtout au vu de mon niveau de natation du moment. Parti prudemment, j’arrive pour la première fois sur cette course à reprendre des concurrents lors du 2ème tour, après la sortie à l’Australienne, ce qui montre que j’ai plutôt bien géré cette partie.
Une bonne transition et j’enfourche mon Scott Foil pour ma partie de prédilection. Je dépasse rapidement quelques concurrents, avant de réaliser un réel effort solitaire du pied du St-Odile jusqu’à la fin du vélo. Sans pour autant m’être réellement employé, je réalise un de mes meilleurs (mon meilleur ?) temps vélo sur cette course.
Je pars donc relativement frais sur un bon rythme à pied, toujours en pensant à bien gérer, mais au bout de 3km, les choses se gâtent pour moi avec un gros coup de chaud et un deuxième tour très difficile pour boucler les 10km à pied, où je dégringole au classement.
Résultat : 2h40'56" - 32ème scratch, 26ème senior H





2016-06-12 : Championnat d'Alsace sur route

Le weekend d’après avait lieu le championnat d’Alsace de cyclisme (3ème catégorie) à Wickersheim : 111,5km (1305m de D+). Je me suis aligné sur cette course, certes fatigué d’une première semaine d’examens, mais avec l’envie de bien faire sur ce championnat et d’aider les coéquipiers du club, si besoin.
Je réalise une course moyenne, en étant pas forcément dans un grand jour et surtout en ratant à plusieurs reprises les bons coups. Malgré tout j’arrive à rentrer dans un groupe de poursuivants d’une quinzaine de concurrents dans la dernière partie de course, où tout reste encore possible. Un orage en fin de course nous rendra la course encore plus difficile sur ce circuit vallonné. Trop juste, je n’arrive pas à relancer pour rejoindre les hommes de tête et je dois me contenter d’une 18ème place. Bravo à Laurent et Geoffrey pour leurs podiums !


2016-06-19 : Trithur

Les examens terminés et à une semaine de l’objectif principal de ma saison, j’ai disputé le Trithur (format S : 750-21-5). Dans un lac bien froid pour la saison (14.5 degrés), j’ai eu du mal à trouver de bonnes sensations et je sors de l’eau 9ème, mais monte sur le vélo 3ème grâce à une bonne transition.
Le parcours vélo se passe sans encombre, où je fais quasiment l’intégralité du parcours avec Jacques Martinez, futur vainqueur de l’épreuve, et on pose le vélo aux deux premières places.
J’entame la partie pédestre en tête, mais je manque un peu de vitesse et de fraîcheur sur les 5km, ce qui me fera reculé à la 3ème place au scratch en 1h07’29" (1er sénior, mais avec 1 cadet et 1 junior devant, bravo à eux !).


2016-06-25 : Xterra Switzerland - Championnat d'Europe ETU de cross-triathlon

La météo annonçait de forts orages, on a été servi (photos à l’appui). Le championnat d’Europe de cross-triathlon (format M:1500-34-10) s’est donc déroulé dans des conditions dantesques. Contrairement à l’an passé, où j’avais terminé vice-champion d’Europe du groupe d’âge 20-24 ans, je n’ai pas eu le choix et j’ai dû prendre le départ en catégorie U23 (une catégorie équivalente à la catégorie élites / « pros » pour les moins de 23 ans). Je suis parti avec l’envie de bien figurer au classement scratch, sans trop m’attarder sur celui de ma catégorie. N’ayant pas le niveau d’un top 10-15 au scratch, la messe était déjà dite avant le départ pour bien figurer dans cette catégorie. Autre différence, les U23 s’élancent avec les élites hommes 5’ devant les groupes d’âges, ce qui aura une incidence sur le déroulement de ma course.
L’eau étant à peine plus chaude que la semaine précédente, j’ai eu du mal à me mettre dans le rythme et à rejoindre la première bouée située 700m plus loin. Le retour ne sera pas meilleur après le passage de la 2nde bouée… Je sors en compagnie de deux autres athlètes de l’eau, mais avec de gros écarts sur le reste des concurrents (à l’avant, comme à l’arrière).
Conséquence directe de cette première partie, j’effectue une grande partie du VTT seul et suis incapable de prendre les roues des premiers amateurs, bien trop rapides pour moi. Le premier tour se fait dans la gestion, le second dans un bourbier. Je me suis retrouvé à 2 reprises à terre également… Une partie avec très peu de bonnes sensations donc, mais où je limite tout de même la casse.
Je puise dans mes dernières ressources lors des 10km de trail et je prends la 12ème place U23 / 72ème au scratch après 3h23’57" de course.








2016-07-10 : Etape du tour

Après une semaine de coupure, puis quelques belles sorties vélo, j’ai participé en famille (avec mon frère comme sur la majorité des courses, mais également avec mon père) à l’Etape du Tour. Amputée d’une partie du parcours initial (col de la Ramaz en moins), il restait 122km à effectuer avec 2873m de dénivelé positif.
Parti dans la deuxième vague, j’ai dépassé des concurrents tout au long de l’épreuve, ce qui est assez motivant. Après avoir bien monté les deux premiers cols (col des Aravis – 6.7km à 7% de moyenne / col de la Colombière – 11.7km à 5.8% de moyenne), je rattrape plusieurs groupes sur la longue partie de plaine. J’attaque donc le dernier col de Joux Plane (11.6km à 8.5% de moyenne) au sein d’un gros peloton, qui va éclater dès le pied. Je négocie encore bien cette dernière montée, même si les jambes commencent à ne plus en pouvoir et que j’ai besoin de chercher le moindre coin d’ombre. Dans la descente, dans un virage avec un revêtement vraiment médiocre, ma roue avant part et je me retrouve à terre. Le temps de me relever, de vérifier soigneusement l’état du vélo (l’état du bonhomme, c’était plutôt à l’arrivée!), de ramasser mon matériel, et de repartir, je perds une bonne minute. J’effectue le reste de la descente sans prendre de risque et je franchis la ligne d’arrivée après 4h12'17" à la 271ème au scratch sur 11155 finishers. Mon frère et mon père termineront cette épreuve ensemble.



La première partie de la saison est derrière moi maintenant. Les résultats sont en-dessous de mes attentes. Je n’ai pas toujours réussi à bien planifier mes séances et à gérer la fatigue accumulée. J’ai également couru après de bonnes sensations. Je reste cependant motivé pour les courses du mois d’Août/Septembre, où j’espère me refaire un peu la cerise, de manière à clôturer cette saison sur une meilleure note !


A bientôt,
Mathieu

 


24/05/2016

Circuit de Schwenheim, Ronde Obernoise, GP des Vallons, cross-duathlon St-Nabord

posté à 22h08

Jeudi 05 Mai : Circuit de Schwenheim (course sur route toutes catégories (1,2,3J)) – 102km – 20 tours – 953m de D+.

A domicile, le team Schwenheim était venu en nombre et les rouges de Meder (Haguenau) étaient là pour leur disputer la victoire. On était quant à nous 8 coureurs de la Pédale d’Alsace au départ.
Le circuit était assez cassant, avec une longue bosse dès le départ (vent de face), puis un virage à gauche (pas anodin) et une autre belle montée juste avant la descente finale (avec pour finir un virage à gauche à angle droit à 50m de l’arrivée). Avec un vent à décorner les bœufs, ça sentait la bordure à plein nez (et oui le virage à gauche en haut de la bosse allait être le passage clef du circuit). Les 5 premiers tours se font à bloc, je serre les dents et manque de peu de sauter du groupe à chaque tour, où des bordures se créent après la montée et de nombreux groupes se détachent. Au 4ème-5ème tour, je réussis presque à me glisser dans un petit groupe (1 tour en « chasse patate » entre l’échappée et le peloton, mais finalement je coince et me fait reprendre). L’écrémage se fait aussi à l’arrière et le peloton est bien moins conséquent.
Finalement, au bout de 10 tours, le peloton (ce qu'il en reste) décide de s’organiser et de rouler derrière les différents groupes. On reprendra des coureurs jusqu’à l’arrivée et le vainqueur du jour nous prendra un tour dans notre avant dernier tour. Le peloton arrive pour la 22ème (+8’35" du vainqueur) et au sprint je prends finalement la 29ème place – moyenne de course : 37.4km/h.





Dimanche 15 Mai : La Ronde Obernoise (critérium sur route, catégorie 3J) – 74km – 50 tours.

Première course de la saison dans ma catégorie (3ème catégorie + juniors), je pouvais logiquement prétendre à un meilleur classement que sur mes premières courses de la saison. La course part une fois de plus sur un bon rythme et je rate l’échappée décisive pour pas grand-chose, encore une fois… Mais le club est représenté à l’avant par Geoffrey, très en forme en ce début de saison.
A l’arrière, personne n’arrive à prendre le large. A moins de 10 tours de l’arrivée, un petit groupe arrive à sortir (au moment où je me fais reprendre par le peloton...) et réussit à faire la jonction avec la tête. A 5 tours de l’arrivée, j’arrive à sortir du peloton en compagnie de 4 autres coureurs. On remonte à moins de 15" de la tête à deux tours de la fin, mais on finira finalement intercalés entre la tête de course et le peloton. Fatigué par les efforts fournis tout au long de la course, je prends la 16ème et dernière place de ce groupe de poursuivant, après 01h46’06" (+28" du vainqueur) – moyenne de course : 41.2km/h.


Lundi 16 Mai : GP des Vallons à Schweighouse (circuit sur route, catégorie 3J) – 103km – 11 tours – 545m D+.

Le lendemain, la majorité du peloton alsacien se retrouvait à Schweighouse pour 103km… sous la pluie. Je partais un peu dans l’inconnu, car c’était la première fois que j’enchainais deux courses sur route et finalement j’ai plutôt bien récupéré de la veille (merci à ma kiné pour le long massage de récup !).
Déjà en vue la veille, notre leader naturel, Geoffrey, se retrouvait à nouveau dans le duo de tête (il ratera la victoire au sprint). Après avoir essayé de prendre le large en début de course, je finis au chaud dans le peloton à la 20ème place après 2h33’58" de course (+58" du vainqueur) – moyenne de course : 40,4km/h.





Samedi 21 Mai : cross duathlon de Saint Nabord, format S (3,8km/12km/2,7km).

Après un départ rapide (trop?) en CAP sur la première boucle, j’arrive au parc à vélo en 10ème position, en compagnie de Stéphane avec qui je ferai l’intégralité du parcours VTT. Sur un circuit roulant et pas assez technique, je n’ai pas pu effectuer une grosse remontée, si ce n’est un gain de 2 places pour poser le vélo en 8ème et 9ème positions. Il n’y aura pas photo sur le dernier tronçon de CAP, où Stéphane me lâche dès les premiers hectomètres et je termine donc 9ème de cette première édition (6ème sénior) en 55’29".






Prochaine échéance, dimanche 5 Juin : triathlon d’Obernai (format M)


Mathieu

 


03/05/2016

Un début de saison encourageant

posté à 22h13

Suite à ma dernière actu (qui remonte, je dois l’admettre…), j’ai pas mal de choses à vous raconter. Tout d’abord, j’ai pu en finir avec ma douleur persistante à la cheville gauche, survenue après une entorse lors des championnats d’Europe de cross-triathlon au mois de juillet. Il m’a fallu être patient et m’entourer de spécialistes pour faire les bons choix et la meilleure rééducation possible. Après pratiquement 6 mois de « bricolage » en course à pied (avec une blessure au genou gauche également en fin d’année), j’ai enfin pu reprendre sérieusement les entraînements dans la discipline en début d’année.

Ma préparation hivernale était surtout axée sur des séances de préparation physique générale (PPG), de home-trainer/indoor-cycling, de natation et de ski de fond. Dans cette dernière discipline, j’avais pour objectif de participer pour la deuxième année consécutive à la Transjurassienne (68km). Malheureusement, les conditions météorologiques capricieuses lors des jours précédents la course ont eu raison du manteau neigeux et les organisateurs n’avaient pas d’autre choix que d’annuler l’épreuve. Malgré tout, j’ai pu prendre le départ d’une épreuve nordique cet hiver avec la traditionnelle Nordique des Crêtes (42km) fin janvier. Un vrai plaisir, que de recourir dans les Vosges comme dans le passé ! Après 2h28’19", je franchie la ligne en 30ème position (5ème sénior).




J’ai également participé à une très belle épreuve de course à pied par étapes (par équipe de 3, avec Stéphane et Jérémie) – l’Equipée de la Rose (Rosheim) – le 19 mars. N’ayant que 3 mois de préparation dans cette discipline, je ne m’attendais pas à courir devant. L’objectif était de réaliser une bonne séance d’entraînement et de se faire plaisir ! Pour cela, l’objectif est atteint. Mais ce n’est pas le seul. En effet, sur le plan sportif, nous terminons à la 8ème place au classement hommes (11ème scratch). Et je dois l’admettre, j'étais surpris de mes bonnes sensations sur les différentes épreuves. Cela présageait déjà de bonnes choses pour la suite.

Un autre changement est intervenu cet hiver : j’ai quitté le Team Obernai Cyclisme, après une première vraie saison sur route très encourageante, pour rejoindre le club de la Pédale d’Alsace Strasbourg. J’ai pu porter mes nouvelles couleurs pour la première fois le 10 avril au Prix Hyper U à Gueberschwihr (course toutes catégories (1,2,3)). 102km (32 tours) au programme. Ce n’était certainement pas la course la plus facile pour une reprise (les chiffres parleront d’eux-mêmes : 02h30'49" de course, 1000m de D+, FC moy: 162/min; FC max: 188/min; vitesse moy: 40,6km/h). De plus, c’était une première pour moi, que de courir à ce niveau (course toutes catégories, alors que l’an dernier je m’étais contenté de courir en 3ème catégorie). J’ai même pu faire quelques tours de manivelles dans une échappée. A l’arrivée, je termine dans le peloton principal et prend la 32ème place.




Deux semaines plus tard, le Trimstill ouvrait la saison des duathlons en Alsace. Sur un format toujours aussi exigeant et spectaculaire (format multisprint : 3-12,8-3-12,8-3), j’ai réalisé très certainement ma meilleure course dans la discipline. En améliorant mon chrono de 4’ par rapport à ma dernière participation il y a deux ans (01h16’03"), j’obtiens mon meilleur classement également (15ème au scratch, 10ème senior). J’ai réussi à faire 3 courses à pied solides (CAP1 : 11’02" – CAP 2 : 11’52" – CAP 3 : 11’13") et à faire les efforts aux bons moments à vélo pour reprendre des groupes ou tout simplement y garder ma place (Vélo 1 : 20’57" – Vélo 2 : 20’58"). Vraiment très content de ma course ! Passer de 1.5 séances/semaine de course à pied à 3/semaine, ça n’a pas été une mauvaise idée visiblement. Cerise sur le gâteau, je classe l’équipe du Trimoval Molsheim et nous obtenons la 2ème place, donc le titre de vice-champions d’Alsace de la discipline (avec Raphaël Couto (3ème scratch) et Jean Dumoulin (4ème scratch). Un grand bravo pour votre course !! Et promis, la prochaine fois je ferai le sprint pour éviter de passer à un petit point du titre…).





Prochaine course ce jeudi avec le 61ème circuit de Schwenheim (cyclisme sur route: 102km, 20 tours).

Mathieu

 




» Consulter les archives

RSS